Présentation


Frédérique est née à Toulouse en 1975. Elle dessine, découpe, crée depuis toujours.

Elle observe le monde qui l’entoure, elle le contemple, avec ses contradictions, ses aspérités, mais aussi avec ce qu’il a de plus beau à offrir et de plus rassurant.

C’est peut-être pour cela que sa peinture se pose et se dépose sur de fins collages, offrant ainsi une double lecture du sujet : rien n’est jamais aussi simple qu’il n’y paraît, rien n’est jamais aussi lisse qu’il n’y paraît.

Ses sujets, des portraits de femmes comme des Vénus, empreints de bienveillance et de force, des motifs japonais de carpes koï symbolisant la sérénité.

Après des études et une vie professionnelle loin du monde de l’art, elle a un jour décidé de renouer sérieusement avec ses passions de toujours et ses pas l’ont conduit à l’Ecole de Beaux Arts de Toulouse où elle a découvert les Cours pour Adultes. Le contact avec les étudiants et avec l’effervescence de l’Ecole ont agit sur elle comme un déclencheur.

Elle s’est familiarisée avec différents médiums, s’est intéressée à l’histoire de l’art, à la sculpture, à la photographie, avide d’apprendre. La découverte de l’aquarelle a enrichi sa technique à l’acrylique. Grâce à toutes ces nouvelles connaissances elle a pu travailler sur une technique mixte originale lui permettant de s’épanouir et de s’exprimer librement, tout en étant clairement identifiable. Le travail de l’eau et des lavis garde la transparence de ses collages et elle obtient par couches successives l’éclat des couleurs recherchées.

Il ressort de ses tableaux une certaine douceur, une forme de poésie, une invitation à l’évasion.